Pour toi Agnès qui te poses la question de la mosaïque sur boule...de la technique mosaïque en 3D donc. Et pour ceux et celles qui se posent la même...

Dans l'absolu, la technique globale est la même que pour la mosaïque 2D...mais il y a une dimension supplémentaire à prendre en compte.
De cette 3ème dimension naissent de nouvelles contraintes:
-  les tesselles riquent de "couler" donc de bouger avant le séchage puisqu'on ne travaille pas à plat.
-  comment réaliser un bel arrondi ?

Donc, pour remédier à ces petites difficultés:
1- j'utilise une colle qui me satisfait car elle est suffisamment pâteuse pour  retenir les tesselles (elle est à base de silicone avec une transparence cristal qui me permet de l'utiliser sur le verre et autres matériaux non poreux comme le polystyrène des boules).
2- je taille des tesselles proportionnées à l'arrondi de la sphère de sorte qu'elles ne "dépassent" pas du support. Le cas échéant, le résultat est perceptible même après le jointoyage et c'est laid.
3- il n'y a plus qu'à...c'est en essayant qu'on risque de réussir...

ET PUISQU'ON  PARLE MOSAÏQUE...voici mon "en-cours boule" qui a avancé ! Couleurs de sorbets...mais c'est encore assez abstrait quant au résultat ! Comme d'habitude, c'est le joint qui ponctuera.

  boulencours3                          boulencours2