Pas encore au point, mes cascades. Vol, non pas au-dessus d'un nid de coucous mais au-dessus d'un gros seau de sable fin qui croisait mon chemin (ou moi le sien...). Pour éviter le genou (que j'avais également cassé il y a deux ou trois ans), j'ai tout misé sur la main gauche! Vol plané et chute sur les métacarpes, cascade sans doute ridicule et fractures des-dits métacarpes assurées (2).

Bon, pour la mosaïque et autres réjouissances, pour les séances de natation, c'est terminé pour la saison: 3 semaines de plâtre et ensuite, on verra... Je suis NAVREE ! C'est vrai, il me reste la main droite. Mais elle se sent un peu seule sans sa copine de gauche (^^).

MAIN1_002