Les images de mon jardin ne sont pas les mêmes que celles de l'année dernière... et c'est bien dommage ! Tout (ou presque) est sec ou rabougri...

Les récoltes seront plutôt maigres, je pense tout particulièrement aux tomates auxquelles j'accorde beaucoup d'attention mais elles sont frileuses et si elles aiment le bain de pied régulier, elles détestent les douches renouvelées; Elles sont tombées malades, certaines variétés plus que d'autres.
Les fleurs ont flétri après les ondées répétées et baissent la tête; on a vite mangé les framboises et les fraises et les autres légumes ont des airs de misère, bien chétifs.

Pour couronner le tout, les salades qui pour une fois avaient plutôt bien résisté aux limaces, ont été dévorées par les lapereaux du champ d'à côté. Attirés par ces petites fraîcheurs pleines de rosée au matin, ils ont tout "brouté" avant la montée du soleil brûlant de ces derniers jours. Les pauvres repoussent du coeur à la moindre goutte de pluie mais les ennemis reviennent à la charge avec la même efficacité. On dirait qu'ils postent des sentinelles pour surveiller la situation... Elles ne peuvent pas lutter...

Et les lavandes ? J'ai quatre belles lavandes, enfin surtout cette année bizarrement,  très odorantes, jusqu'à ces deux derniers jours où orages la nuit et pluies le jour les ont racornies... ou presque: j'ai tout coupé et commencé les bouquets. Il me restait quelques mètres de petits rubans, j'ai commencé à tisser des fusettes.
Quelques souvenirs de cette technique et une vidéo très efficace plus tard, les lavandes sont emballées ! Soirée fusettes à suivre, il reste du stock.

lavandes1



DSC_0773