Au jardin.... Nouvelle réflexion cette année. La permaculture m'intéresse: son efficacité et sa philosophie... 
Agrandir un peu la surface dédiée au potager pour planter plus et mieux, premier challenge.
Obtenir des résultats dès cette année, deuxième challenge.

Au début du printemps, j'ai testé la lasagne : carton brun sur le sol tondu sans autre préparation, arrosage puis branches d'élagage et empilage de couches de compost, tontes séchées, compost, terreau et fumier décomposé, paillis et terre de jardin. J'ai laissé chauffer avant d'y repiquer quelques plants. Ce ne fut pas nécessaire ! Graines de courgettes, de citrouilles, de potimarrons, concombres, poivrons, tomates et même tournesols sont sorties spontanément et ont  très vite colonisé cette petite parcelle gourmande. Il a fallu désépaissir  les plants !
Soleil et pluies d'orages assez régulières participent actuellement à l'épanouissement des plantes qui prennent une belle ampleur et grimpent sur les piquets installés au fur et à mesure de leur crossance. Les verts sont fabuleux et les plants sont forts et plein de santé.
Je pense utiliser ce processus de culture sur chacune des  parcelles existantes pour les améliorer. Pendant ce temps, sous le carton, les lombrics se régalent et les micro organismes amendent la terre. Il suffira à l'automne prochain de recharger la lasagne et de planter directement.  Elle libèrera sans doute de nouvelles surprises...
Pas d'engrais chimiques, une peau de banane par-ci, du marc de café par-là, des citrons moisis qui font fuir les fourmis, de la cannelle en poudre pour faire éternuer les chats et les inciter à choisir d'autres "petits coins" que dans le potager, toujours du purin d'orties et des décoctions de plantes, des coquilles d'oeufs bien écrasées, bref, une culture saine.

Pour rationaliser l'espace, je pense  verticaliser les futures cultures en créant des supports adaptés...
En attendant, jai également testé la culture des pommes de terre en sacs que j'ai posés sur une palette. Neuf sacs contenant terre et tontes montées en couches comme pour la lasagne. Trois pieds de PdT par sac... Les parties aériennes sont superbes, espérons que les tubercules seront là également., le moment venu..

Je me régale de ces expériences et bientôt de ces bons légumes.... En attendant, ça pousse !

jardinmai2017